#ONTHEROAD (4) : SERIE/LA ROUTE FANTASTIQUE

Pour conclure notre mois sur le thème de la route, je vous propose de parcourir ensemble

quelques séries qui ont su à leur manière aborder le thème de la route que celle ci soit le

thème principal ou d’un simple épisode.

Le thème est souvent propice à l’évasion et à la réflexion lorsqu’il est solitaire. Qui ne

s’est jamais surpris à rêvasser au volant de sa voiture ou lors d’une longue promenade.

Mais la route peut être prise à plusieurs, entre amis ou en famille. Pour partir en voyage

ou pour accomplir une mission. La route devient alors le symbole de l’émancipation, elle est un chemin initiatique. Nos héros sont souvent à la recherche d’un sens à leur existence. 

Nous verrons à travers trois séries comment le thème de la route est abordé. 

Supernatural

Supernatural suit la quête de deux frères, fils d’un chasseur de créatures démoniaques et

mystiques. Lorsqu’ils sont enfants leur mère est tuée par un démon, leur père décide alors

de devenir chasseur de créatures surnaturelles afin de venger sa mort et entraîne ainsi ses fils dans sa quête. La première saison prend place 22 ans après la mort de leur mère. John

Winchester, leur père a disparu et son fils Dean décide de partir à sa recherche avec

l’aide de son frère Sam.

Chaque saison est construite selon un fil conducteur mais chaque épisode raconte une

histoire différente. Les frères avancent de villes en villes au volant de l’Impala de Dean,

essayant de résoudre les enquêtes surnaturels auxquelles ils sont confrontées. L’Impala

est d’ailleurs un élément essentiel de la série. Dean la surnomme son « bébé » et pour

son acteur Jensen Ackles elle est « la vie, le sanctuaire de Dean ».

Sons of Arnarchy

La série relate l’histoire d’un club de bikers, les Sons of Anarchy Motorcycle Club

Redwood Original (SAMCRO) dont les affaires sont perturbées par une lutte de

territoires entre dealers et trafiquants d’armes.

Le club fait régner l’ordre dans la ville de Charming en Californie. Et si le gang est craint il est aussi respecté pour son code d’honneur et la justice dont il fait preuve.

La série nous fait découvrir divers gang de bikers comme les Mayans qui ont d’ailleurs eu

droit à leur spin off.

The Walking Dead

Comment évoquer le thème de la route dans les séries sans parler bien évidemment de

The Walking dead. En effet, la série est un véritable phénomène dès la première saison elle rencontre un succès d’audience fulgurant. Plus de 5 millions de téléspectateurs sont devant leur écran pour découvrir cette première saison adaptée de la bande dessinée à succès. La 4ème saison enregistrera une audience record de plus de 17 millions de téléspectateurs. La série est donc un véritable succès tant du côté des audiences que des critiques. 

Je vous plante donc le décor : Rick se réveille à l’hôpital après plusieurs mois de coma (les fans du genre auront sûrement comme un sentiment de déjà vu avec 28 jours plus tard) et découvre que le monde a changé. Une guerre semble avoir éclatée, le chaos règne des les rues et c’est alors qu’il découvre avec stupéfaction que les êtres humains ont changé, ils sont devenus des zombies ! 

Rick part alors à la recherche de sa femme et de son fils à dos de cheval portant son

uniforme de shérif. Sur son chemin il va croiser des zombies et alors que la mort semble

inévitable (à tout point de vue) il croise Glenn. Celui-ci vient alors à sa rescousse et lui propose de rejoindre son groupe de survivants. C’est dans ce groupe qu’il va retrouver sa femme, son fils mais également son meilleur ami. Le groupe va alors partir sur les routes d’Atlanta pour tenter de trouver un remède ou tout du moins une solution pour survivre à cette apocalypse.

La série a elle aussi eu droit doit à son spin off avec Fear the walking dead qui se déroule

à l’époque où l’épidémie se propage. Les individus ne savent alors pas ce qui se passe ni

comment venir à bout de ses monstres qui semblent ne jamais mourir. 

La route est donc synonyme de fantasmes. Nous l’avons vu les héros de nos différentes séries ont tous un but différent mais le chemin qu’ils empruntent est souvent le même. Il est sinueux et tortueux. Nos héros, sont la représentation parfaite du anti héro même si Rick démarre du côté du héros classique il bascule rapidement dans le côté obscure de la force. Ils sont tous à la recherche d’un sens à leur vie. Certains veulent simplement trouver un foyer, d’autres essayent tant bien que mal d’en finir avec une vie de hors la loi et enfin certains tentent tout simplement d’accomplir une vengeance. On les imagine alors très bien sur le dos de leur destrier à la recherche d’une princesse à sauver. 

Peu importe le but, la quête de nos héros leur route est pavée de fantastique. Il ne cesse de les accompagner. Quel comble serait de découvrir que le monde apocalyptique ne serait en réalité qu’un rêve de Rick encore plongé dans un long et interminable coma. Le fantastique aurait donc atteint son apogée et notre déception aussi !