#Explociné : COMPLOT/ Les templiers ou le fourre tout du cinéma d’aventure

Une compagnie de moines guerriers partis défendre la foi au cœur des contrées lointaines et emplies de légendes, ça ressemble à un bon terreau pour films d’aventure. Si, en plus, ces fameux moines possédaient un gigantesque trésor qui ne fut jamais retrouvé et ce même après leur chute, alors là, on obtient l’une des légendes les plus utilisées au cinéma. 

Chevaliers, trésors, contrées lointaines et légendes religieuses font effectivement bon ménage quant à la création d’une histoire palpitante. Le cinéma en a fait ses choux gras et l’ordre du temple est désormais un grand habitué de nos écrans. 

Entre légendes, faits historiques et scénaristes paresseux, plongée au cœur du mythe au cinéma… 

Mais c’est quoi les Templiers ? 

Chevalier du Temple chargeant sur son destrier, Chapelle Templière de Cressac, Charentes (circa 1170-1180)

Brisons la glace tout de suite, oui, les Templiers ont existé. Il s’agit d’un ordre de moines militaires bâti à partir de la milice des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon. L’ordre du Temple fut donc créé au cours du Concile de Troyes le 13 janvier 1129. Ses membres participent au cours des XIIe et XIIIe siècle à la protection des pèlerins vers la Terre Sainte alors en proie à la violence du fait des différentes croisades. Ils prennent part également aux batailles desdites croisades et de la Reconquista. L’ordre mit également en place un fructifiant système de dons et de monastères appelés commanderies. L’argent amassé sert principalement à financer les activités de l’ordre mais il arrive qu’ils deviennent des interlocuteurs privilégiés auprès de seigneurs haut placés voire de têtes couronnés dans des transactions sans but lucratif ou de gardiennage des trésors desdits seigneurs. 

La croix pattée, emblème de l’ordre du Temple
Illustration anonyme, début du XIXe

L’importance que prend l’ordre finit cependant par agacer la papauté et les élites qui y voient quelques mauvaises actions pour s’enrichir. Les Templiers furent pris dans les affres du conflit entre les papes avignonnais et le roi Philippe le Bel. Clément V dissout l’ordre le 22 mars 1312 après un grand procès en hérésie des représentants de l’ordre. 

Les prétendues richesses phénoménales des Templiers ne furent jamais retrouvées. Il apparaît toutefois vraisemblable que les moines de la base de l’ordre lorsqu’ils furent transférés dans d’autres corps monacales amenèrent avec eux leurs biens. 

La plus grande chasse au trésor du cinéma 

LE point central qui fait tourner la tête de tout amateur de films d’aventure, c’est bien évidemment le fameux trésor. A-t-il existé ? Sous quelle forme ? Où est-il passé ? 

Extrait: Benjamin Gates et le Trésor des Templiers, John Turtletaub, 2004

Autant de questions brûlantes que le cinéma n’a pas manqué de soulever. Le trésor des Templiers, par l’ampleur de sa légende, est même devenu l’allégorie d’une chasse au trésor légendaire. Benjamin Gates et autres Indiana Jones ne s’y sont pas trompés. L’histoire est alors triturée dans tous les sens et les théories les plus folles sont de mises. A tel point que, on ne va pas se mentir, quel film d’aventure mettant en scène des chasseurs de trésors ne fait pas au moins une allusion à ce fameux ordre ? 

Légendes et autres théories scénaristiques 

L’ordre du Temple est donc très populaire auprès des scénaristes. Son trésor introuvable mais aussi son autorité acquise au cours du Moyen Âge, le tout fascine les artistes et le public. Un succès évident qui donne naissance cependant à un raz de marée de “l’excuse par le Templier”. Il s’agit là d’une sorte d’équivalent d’un “Tais toi, c’est magique”. L’ordre et son histoire sont alors servis à toutes les sauces possibles et imaginables et (très souvent) pas vraiment originales. Le Templier devient donc l’excuse pseudo historique pour ancrer n’importe quel scénario dans le réel et développer une théorie qui aurait mérité un peu plus d’originalité. 

Les Templiers ont bien existé, certes. Ils ont toutefois été l’objet de nombreuses rumeurs du fait de leur position ou au cours de leur procès pour hérésie. Ces rumeurs perdurent encore aujourd’hui et sont devenues des légendes pour le plus grand régal du cinéma. Sur la quantité de films qui traitent de ce sujet, très peu ont réellement apporté une relecture valable et surtout originale ! 

Les films à voir sur les Templiers/les classiques (liste non exhaustive): 

Da Vinci Code, Ron Howard (d’après Dan Brown), 2006

Benjamin Gates et le trésor des Templiers, John Turtletaub, 2004

Kingdom of Heaven, Ridley Scott, 2005

Indiana Jones et la dernière croisade, Steven Spielberg, 1989