#Calendrierdelavent :Semaine 3

Lundi 14 décembre: Future Nostalgia, Dua lipa (Coline Murcia)

Sorti le 27 mars dernier, le second album de l’artiste pop Dua Lipa fut un des grands bop de l’année. Le premier single Don’t start now sorti le 1er novembre 2019 s’était déjà placé en haut des classements et le succès ne fut pas démenti par Physical et Break my heart, les singles suivants. C’est un album haut en couleur, plus pop et arty qui impose Dua Lipa au firmament des artistes pop internationaux. Elle a d’ailleurs signé deux duos dans cette veine avec la française Angèle pour Fever et Miley Cyrus pour Prisonner. On attend impatiemment la suite…


Mardi 15 décembre : There is no game (Mael Dumur)

Je vous propose aujourd’hui de découvrir un non-jeu. Une expérience fraiche et bourré d’humour qui met en abime notre média préféré. Un narrateur qui nous empêche de jouer, c’est peu banal!!

Il ravir surtout les connaisseur de l’univers du jeu video pour en comprendre les références. Disponible sur PC pour une somme modique.


Mercredi 16 décembre : Harry Potter at home (Coline Murcia)

Le confinement aura finalement eu du bon. Nombreux sont les acteurs de la culture qui se sont retrouvés comme deux ronds de flan (excusez de l’euphémisme) à l’annonce du confinement total. Les Internets se sont ainsi fleuris de projets d’expositions virtuelles toutes plus (ou moins) créatives que les autres. Parmi elles, le site web Harry Potter at home, lui-même intégré au site “Wizarding world”. L’auteure J.K.Rowling a ainsi agrémenté ce site par une galerie de jeux, tests mais aussi d’extraits de la saga. Une belle initiative qu’on aurait aimé avec un peu plus de contenus inédits tout de même. 

Attention toutefois, le site est intégralement en anglais.

https://www.wizardingworld.com/collections/harry-potter-at-home


Jeudi 17 décembre : Ratched (Anastasia Marin)

Si vous avez été marqué par le génialissime Vol au-dessus d’un nid de coucou, et par sa « nurse » Mildred Ratched, vous serez conquis par cette nouvelle série signée Ryan Murphy.

Vous y découvrirez l’histoire de l’effrayante Mildred qui aura donné bien du fil à retordre à notre cher Jack Nicholson, avant qu’elle n’exerce au sein du célèbre hôpital psychiatrique.

Pour les fans de Ryan Murphy, vous retrouverez Sarah Paulson dans le rôle de Mildred Ratched, actrice fétiche du réalisateur. Les fans d’American Horror Story seront également ravis de retrouver l’atmosphère propre à chaque saison. On aurait d’ailleurs pu associer cette série à une nouvelle saison d’American Horror Story tant l’ambiance et les codes y sont semblables.


Vendredi 18 décembre : A couteaux tirés (Coline Murcia)

Il s’agit là sans nul doute de l’une des pépites de 2020 (l’élection américaine exclue bien entendu). Le film réuni un casting 60 étoiles avec les yeux d’acier et le flegme so british de Daniel Craig, l’humour énergique de Chris Evans et le talent de Jamie Lee Curtis pour ne citer qu’eux. Le film mêle donc ce casting en or, des choix de mise en scène tout à fait à propos et une intrigue du feu de dieu. Le tout épicé d’une pointe d’humour qui nous fait délicieusement penser avec une certaine nostalgie, aux enquêtes d’une Agatha Christie. A voir de toute urgence si ce n’est pas déjà fait ! 


Samedi 19 décembre : Là où chantent les écrevisses, Delia Owens (Coline Murcia)

Pendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur « la Fille des marais » de Barkley Cove, une petite ville de Caroline du Nord. Pourtant, Kya n’est pas cette fille sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent.

A l’âge de dix ans, abandonnée par sa famille, elle doit apprendre à survivre seule dans le marais, devenu pour elle un refuge naturel et une protection. Sa rencontre avec Tate, un jeune homme doux et cultivé qui lui apprend à lire et à écrire, lui fait découvrir la science et la poésie, transforme la jeune fille à jamais. Mais Tate, appelé par ses études, l’abandonne à son tour. La solitude devient si pesante que Kya ne se méfie pas assez de celui qui va bientôt croiser son chemin et lui promettre une autre vie. Lorsque l’irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même…

Il s’agit là de l’un des succès de la saison littéraire 2020. Avec une note de 4,4/ 5 sur le site Babelio et 4,5 millions d’exemplaires vendus aux USA, ce roman n’est pas passé inaperçu. Pour un premier roman, la zoologiste et biologiste Delia Owens nous livre, à 70 ans nous livre un bestseller.